... sur mon blogue, et à mes études en éducation! Je commence mon stage final dans moins de 90 heures et j'ai un cours à l'université sur l'interdisciplinarité, qui s'annonce fort stimulant. Je compte donc bloguer à ce sujet (le plus assidument que je le peux) durant les trois mois qui viennent, pour reprendre l'habitude. Et parce que la prochaine étape vers mon éventuelle maîtrise, c'est bien de terminer mon bacc!

Voici donc quelques notes de lecture...

LENOIR, Yves, « Interdisciplinarité», dans HOUSSAYE, Jean (dir.), Questions pédagogiques. Encyclopédie historique, Paris, Hachette éducation, 1999, p. 291-314.

« En réaction à un enseignement traditionnel en porte à faux avec les structures socioéconomiques existant à la fin du XIXe siècle aux États-Unis, [Dewey] considère que "l'école n'a pas d'autre fin que de servir à la vie sociale" (Dewey, L'école et l'enfant, Neuchâtel, Delachaux et Niestlé, 1962, p.137), ce qui implique que c'est cette dernière qui doit guider l'établissement des contenus et des formes de programmes: "Le critère social est indispensable non seulement pour situer chacune des branches d'études mais encore pour justifier leur présence dans les programmes et pour déterminer les motifs auxquels l'enseignement doit les rattacher" (idem, p. 150). C'est pourquoi l'école doit être organisée comme une petite société actualisant les principes fondamentaux de toute vie sociale harmonieuse. »
p. 302-303

[Vous devinez sans doute que je suis tombée en amour avec Dewey et qu'il est ma prochaine lecture de chevet...]


CIXOUS, Simone, BRUNET, Jacques, POITEVIN, Jean, FAVRY, Roger, BEL, Josette, « Pédagogie Freinet et interdisciplinarité au second degré », Le français aujourd'hui, no 45, 1979, p. 37-40.

[À la suite de pistes de scénarios interdisciplinaires...]

« Ceci suppose chez les enseignants une curiosité d'esprit qui aille au-delà de leur propre discipline sans viser à une pluridisciplinarité impossible et de toute manière probablement peu souhaitable. »

[J'espère tellement tomber sur des collègues allumés! C'est ce que je souhaite le plus, le reste je m'en fiche pas mal à vrai dire...]


AGNE, Russell M., CLARKE, John H., « Interdisciplinary High School Learning in an Information Age », dans KLEIN, Julie T., Interdisciplinary education in K-12 and College: A foundation for K-16 dialogue, New York, College Board Publications, 2002, p. 91-113.
« From a curriculum built to reflect the structure of what is known - and therefore, what exists for young people to memorize - we are turning to a curriculum based on the proceses of managing information, featuring strategies that individual students can use to make sense of information and put it to work in ways that are consistent with their own purposes. [...] Subject-area courses may still exist, but increasingly they serve interdisciplinary motives: analysing real issues in the students' experience with adult roles, and using information to solve problems. »
p. 95