[Parfois, j'ai l'impression que je ne commencerai jamais à enseigner... Mon bac sera terminé dans un an, donc en théorie je vais pouvoir commencer ma carrière, mais j'ai de plus en plus envie de faire ma maîtrise à temps plein, du moins les cours. C'est une situation qui me stresse un peu, comme si je n'allais jamais devenir prof et que je me contentais de n'être qu'une chercheuse...

Mais bon, ça ne m'empêche pas, à l'occasion, d'avoir des flashs de situations d'enseignement. Je crois que ça mérite de se retrouver sur ce blogue, pour que je ne les oublie pas, mais aussi pour les partager avec d'autres et avoir des commentaires.]

C'est un projet pour partager le plaisir de lire. Ça pourrait se faire à n'importe quelle année du secondaire. D'autres activités pourront bien sûr être faites en parallèle, mais ce que j'ai imaginé ici est en quelque sorte la structure, une charpente qui pourra être enrichie.

1- Les élèves doivent choisir un livre de lecture, à leur choix (pour des raisons pratiques, que vous comprendrez plus tard, ce choix devrait se faire à la bibliothèque de l'école, ou du moins, à un endroit où on pourra reprendre les livres plus tard).

2- Après la lecture (bien sûr, d'autres activités pourront être faites ici), ils devront faire la critique de leur livre. Ces critiques pourront être consignées dans une revue littéraire de leur cru (qui pourrait contenir d'autres articles, si c'est possible) ou encore, sur le blogue de la classe :) Les élèves pourraient travailler en équipe pour regrouper les livres de même genre, de faire la mise en page et d'ajouter du contenu informatif. Le but est que les élèves de la classe puissent lire les critiques, et même d'autres groupes.

3- Par la suite, les élèves pourront choisir un livre présenté par un autre élève. Avec la revue et les livres classés par genre, ce sera facile de faire un choix qui convient à ses goûts. (Voilà pourquoi les livres doivent être faciles à retrouver.)

4- Finalement, les développements sont illimités! C'est sûr que des cercles de lecture ou des journaux dialogués seraient tout indiqués (même durant la lecture du deuxième livre, pour échanger avec quelqu'un qui l'a déjà lu), mais bien d'autres choses pourraient être faites. Un autre numéro de la revue? Un débat sur le meilleur livre? Une troisième lecture? C'est à voir!